For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Inhibiteur de kinase.

Inhibiteur de kinase

Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez ici pour en savoir plus. Certaines informations figurant dans cet article ou cette section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans les sections « Bibliographie », « Sources » ou « Liens externes » (octobre 2017). Vous pouvez améliorer la vérifiabilité en associant ces informations à des références à l'aide d'appels de notes.

Les inhibiteurs de kinases sont un groupe divers de composés chimiques dont la propriété principale est l’inhibition de certaines kinases. Ces composés sont généralement développés par l’industrie pharmaceutique comme candidats médicament. Ils ont une place prépondérante sur le marché du médicament d’une part, par leur importance thérapeutique pour le traitement de cancers (oncologie), d’autre part, par leur importance économique disproportionnée pour l’industrie pharmaceutique. En effet, ces médicaments sont souvent des blockbusters, générant des milliards d’euros de revenus de par leur vente.

Nomenclature et historique

Le nom donné aux inhibiteurs de kinases se termine souvent avec le suffixe -nib (provenant d’inhibiteur). Les inhibiteurs de kinase se fixant spécifiquement aux récepteur tyrosine kinase sont appelés tyrphostines. Le premier inhibiteur de kinase mis sur le marché fut l’Imatinib, commercialisé sous le nom Glivec, par Novartis.

Mode d’action

Les inhibiteurs de kinases bloquent l’activité des kinases en se liant de manière compétitive sur les sites de liaisons de l’ATP (inhibiteurs de type 1), soit sur les sites de liaisons de l’ATP et les poches hydrophobiques adjacentes (inhibiteurs de type 2). Du fait de la conservation des domaines kinases, les inhibiteurs sont souvent capables d’inhiber en général plusieurs membres d’une même famille de kinases. Les cellules cancéreuses ayant des profils mutationnels, une série de composés doit être développés ciblant préférentiellement différentes versions mutées de kinases émergent pendant l'évolution du cancer. Cette inhibition résulte généralement par le blocage de la signalisation cellulaire en aval qui contrôle la prolifération et la survie des cellules. Les cellules cancéreuses étant plus actives sont en conséquence impactées négativement et sont éliminées. Ce blocage peut aussi conduire au blocage de l’angiogenèse qui est essentiel à la croissance et propagation des tumeurs.

Cibles

Les kinases représentent plus de 500 gènes dans le génome humain, avec à la fois des enzymes cytoplasmiques comme les Protéine kinase et récepteurs membranaires comme les récepteurs à tyrosine kinase. Elles peuvent, en fonction des kinases, phosphoryler des proteines, des lipides et des sucres. Plus de 100 kinases n’ont cependant pas encore de fonction assignée. Les kinases ciblées par des médicaments ne sont cependant qu’autour de 50.

Exemples de cibles:

Développement de nouveaux composés

Les molécules candidates identifiées à la suite d'un criblage, sont testées par des tests quantitatifs d’activité d’inhibition de l’activité enzymatique (c'est-à-dire phosphorylation d’un substrat), de liaison à la kinase cible, et d’activité cellulaire (cascade de signalisation liée à une kinase).

Importance commerciale

Entre 2011 et 2015, la vente des médicaments de type inhibiteur de kinase est estimé à 240 milliards de dollars.

Liste des inhibiteurs de kinases

Références

  • Les inhibiteurs de tyrosine kinase en oncologie. (2008) J.L. Merlin. La Lettre du Cancérologue. Vol. XVII - no 7. p. 334-349 http://www.edimark.fr/Front/frontpost/getfiles/14557.pdf
  • Oncologie : Le succès des inhibiteurs de kinases se confirme. (2008). N.Timizar.
  • (en) Tyrphostins and other tyrosine kinase inhibitors. Annu Rev Biochem. 2006;75:93-109.
  • (en) Kinases and drug discovery: protein kinases as a validated drug target. DDW. S. A. Goueli. Hiver 2016-2017.
  • (en) Interrogating the kinome. Nature Biotechnology 29, 981–983 (2011) doi:10.1038/nbt.2021
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Inhibiteur de kinase
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.

X

Get ready for Wikiwand 2.0 🎉! the new version arrives on September 1st! Don't want to wait?