For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Titrage complexométrique.

Titrage complexométrique

Structure du complexe formé entre un ion métallique et l'EDTA en solution

Le titrage complexométrique (aussi qualifié de chélatométrique) est une forme de titrage dans laquelle on transforme un ion libre en complexe coloré. Les titrages complexométriques sont particulièrement utiles pour la détermination d'un mélange de différents ions métalliques en solution. On utilise un Indicateur de complexométrie capable de produire un changement de couleur net pour détecter le point final du titrage. Les titrages complexométriques sont souvent réalisés en retour, car les ions métalliques libres en solution vont se complexer avec l'indicateur. Le point d'équivalence est déterminé lors du changement net de couleur de la solution ; on ne pourra donc plus complexer les ions libres qui seront en majorité dans la solution. On peut aussi utiliser pour déterminer ce point le titrage conductimétrique.

Conditions

Toute réaction de complexation peut, en théorie être utilisée comme support de dosage, si elle suit les règles suivantes :

  1. La réaction doit être rapide et totale.
  2. Aucune réaction perturbatrice ne doit se produire en même temps. Par exemple, la formation par étapes de plusieurs complexes différents de l'ion métallique (que l'on veut titrer) avec le titrant, produit plus d'un complexe en solution pendant le processus de titrage, ce qui rend faux la lecture de l'équivalence.
  3. L'indicateur complexométrique, doit être capable de déterminer le point d'équivalence avec une bonne précision, sa zone de virage doit être lisible.

En pratique, l'EDTA est souvent utilisé comme titrant.

Titrage avec l'EDTA

L'EDTA, acide éthylènediaminetétraacétique, a quatre groupes carboxyle et deux groupes amine qui peuvent agir comme donneurs d'électrons, grâce aux doublets non liants (une paire d'électrons non liante) de l'oxygène et de l'azote, aussi appelé bases de Lewis. L'EDTA est un ligand hexadentate car il peut au maximum donner ses six paires d'électrons pour former des liaisons covalentes avec les cations métalliques. Cependant, en pratique à cause de sa symétrie et sa géométrie, l'EDTA n'est généralement que partiellement ionisé et forme ainsi moins de six liaisons covalentes.

Voir également

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Titrage complexométrique
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.

X

Get ready for Wikiwand 2.0 🎉! the new version arrives on September 1st! Don't want to wait?