For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Électrode réversible à hydrogène.

Électrode réversible à hydrogène

Une électrode réversible à hydrogène (ERH) est une électrode de référence, plus spécifiquement une électrode standard à hydrogène pour les procédés électrochimiques. Elle diffère de l'électrode standard à hydrogène par le fait que le potentiel mesuré varie avec le pH, et elle peut donc être utilisée directement plongée dans l'électrolyte[1],[2],[3].

Le nom de l'électrode vient du fait qu'elle est plongée directement dans l'électrolyte, et non connectée à lui par un pont salin. La concentration en ion hydrogène n'est donc pas de 1, mais celle de l'électrolyte; de cette façon, il est possible d'obtenir un potentiel stable même lorsque la valeur du pH varie.

Le potentiel de l'ERH est corrélé à la valeur du pH par l'équation :

En général, dans les électrodes à hydrogène où se produit la réaction :

il y a une dépendance entre le potentiel à l'équilibre (), la pression en dihydrogène () et l'activité des ions oxonium () :

est le potentiel standard (par définition égal à zéro), R la constante universelle des gaz parfaits , T la température absolue et F la constante de Faraday.

Des surtensions peuvent se produire lors de l'électrolyse de l'eau, ce qui signifie que la tension requise par la cellule pour contrer l'inertie cinétique peut être plus grande que le potentiel à l'équilibre. Cette tension croit avec l'augmentation de la densité de courant aux électrodes. La mesure de potentiel d'équilibre est donc possible sans alimentation en énergie.

L'électrode réversible à hydrogène est une électrode standard assez facile à mettre en place, et de façon reproductible. Le terme renvoie à une électrode à hydrogène directement plongée dans l'électrolyte.

Le principal avantage de ce type d'électrode est qu'il n'y a pas besoin de pont salin :

  • il n'y a donc pas contamination de l'électrolyte par des ions Cl ou SO42− ;
  • il n'y a pas de diffusion de potentiel au point électrolytique (potentiel de jonction liquide). Ceci est important pour des mesures à des températures différentes de 25 °C ;
  • des mesures longues sont possibles (pas de pont électrolytique implique pas de maintenance du pont).

Notes et références

[modifier | modifier le code]
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Électrode réversible à hydrogène
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.

X

Get ready for Wikiwand 2.0 🎉! the new version arrives on September 1st! Don't want to wait?